Vendredi juin 18th 2021

Citations John Stuart Mill

« La cause du profit est que le travail produit plus qu’il n’est nécessaire pour son entretien. […] Ainsi nous voyons que les profits naissent, non du jeu des échanges, mais de la puissance productive du travail. »

John Stuart Mill, Principes d’Economie Politique,1848

« L’épargne, c’est à dire…la renonciation à une consommation actuelle en vue d’un bien futur. »

John Stuart Mill, Principes d’Economie Politique,1848

« Lorsqu’il s’agit d’améliorer d’une manière durable la condition d’un peuple, les petites moyens ne produisent même pas de petits effets, ils ne produisent aucun effet. »

John Stuart Mill, Principes d’Economie Politique,1848

« De même que le salaire de l’ouvrier est la rémunération de son travail, les profits du capitaliste sont à proprement parler, comme l’a fort bien dit Mr Senior, la rémunération de son abstinence. C’est ce qu’il gagne à ne pas consommer le capital pour son usage personnel et à le faire consommer par des ouvriers qui reproduisent leur travail. Cette abstinence doit être récompensée. »

John Stuart Mill, Principes d’Economie Politique,1848

« Le produit brut du capital, les gains qui reviennent à ceux qui fournissent des fonds à la production doivent suffire à cette triple rémunération. Ils doivent donner une indemnité pour l’abstinence, une prime pour le risque, une rémunération pour le travail et l’habileté nécessaires à la direction. »

John Stuart Mill, Principes d’Economie Politique,1848

« Ce n’est pas aux fortunes gagnées qu’il convient de poser des limites, c’est aux fortunes non gagnées. »

John Stuart Mill, Principes d’Economie Politique,1848

« Le problème à résoudre est d’une particulière subtilité et d’une grande importance : comment donner la plus grande quantité d’aide possible tout en créant, le moins possible, une dépendance à cette aide. »

John Stuart Mill, Principes d’Economie Politique,1848

« Je désirerais autant que tout autre qu’on prit des moyens de diminuer les inégalités, mais non pas de manière à dégrever les prodigues aux dépens des hommes prudents. Imposer les gros revenus plus que les petits, c’est imposer l’activité et l’économie ; c’est frapper d’une amende ceux qui ont plus travaillé et économisé que leurs voisins. »

John Stuart Mill, Principes d’Economie Politique,1848

« Tout commerce, soit entre les nations, soit entre les individus, est un échange de marchandises dans lequel les objets que chacun offre constituent ses moyens de payer ce qu’il demande : les marchandises offertes par l’un forment sa demande pour celles qui sont apportées par l’autre, et réciproquement. »

John Stuart Mill, Principes d’Economie Politique,1848

« Contraindre quiconque pour son propre bien, physique ou moral, ne constitue pas une justification suffisante. Un homme ne peut pas être légitimement contraint d’agir ou de s’abstenir sous prétexte que ce serait meilleur pour lui, que cela le rendrait plus heureux ou que, dans l’opinion des autres, agir ainsi serait sage ou même juste. »

John Stuart Mill, De la liberté, 1859

« Celui qui ne connaît que ses propres arguments connaît mal sa cause. »

John Stuart Mill, De la liberté, 1859

Pages : >Page 1 >Page 2 >Page 3

Réagir à cet Article