Mardi mai 30th 2017

15 septembre 2008 – la faillite de Lehman Brothers

Lehman Brothers : disparition d’un colosse aux pieds d’argile

Lehman Brothers

Cotée à la bourse de New York depuis 1887, la banque d’investissement Lehman Brothers n’a pourtant pas résisté à la dérégulation financière des marchés pendant les années 2000. Malgré une expertise financière affûtée en capital investissement et en titres, Lehman Brothers demande sa mise en liquidation le 15 septembre 2008. Retour sur une crise financière historique qui provoqua une crise économique des états.

La crise des « subprimes »

Adeptes du risque financier, les banques américaines octroient de crédits hypothécaires à des ménages modestes sans étude de solvabilité (le risque de défaut de paiement est alors compensé par un taux variable, la « subprime »). En contrepartie, les banques misent sur la montée des prix de l’immobilier pour se commissionner et utilisent des techniques financières comme la « titrisation » (transfert à des investisseurs de créances non soldées dites « actifs toxiques ») pour fluidifier les marchés. Lorsqu’en 2004, d’importantes pressions inflationnistes apparaissent, Alan Greespan, alors président dela FED, réhausse les taux directeurs et les défaillances des emprunteurs apparaissent en cascade. Grâce à l’utilisation massive du poste comptable n°105 permettant d’écarter certaines immobilisations financières du bilan, Lehman Brothers, à l’instar de Merill Lynch ou Goldman Sachs profite largement de ce système.

Des conséquences lourdes pour l’économie mondiale

Lehman brothers endosse dorénavant l’image du hors la loi et sa disparition provoque une crise de confiance des investisseurs. Harry Paulson alors secrétaire au trésor américain refuse d’accorder une aide financière à Lehman Brothers pour que cette situation ne se reproduise pas. L’état américain souhaite cependant rassurer les investisseurs en nationalisant entre autre l’assureur refinanceur AIG, mais Le 6 octobre 2008, le Dow Jones et le CAC 40 s’écroulent. On parle de « Lundi noir » en comparaison au « jeudi noir » de la crise de 1929.

Une crise économique des états

A partir de 2008, les banques doivent observer de nouvelles règles de sécurité financière (séparation des activités risquées des activités de gestion des comptes particuliers …) mais la peur de la faillite des états reste le leitmotiv sur les marchés financiers. Il a fallu la collaboration de sept états (dont les Etats-Unis, la Chine, le Royaume-Uni ou l’Europe) pour que chacun baisse ses taux directeurs et réinstaure une confiance au sein des marchés financiers. La crise financière mute cependant en crise économique et le taux de chômage en France passe de 7.9 % en 2008 à 10% en décembre 2009.

Le cas Lehman Brothers reflète ainsi la difficulté d’encadrer les marchés financiers et place les états devant leurs responsabilités face à la dérégulation financière.

FB pour FBBOURSE.COM

Les Commentaires de l'article

One Response pour “15 septembre 2008 – la faillite de Lehman Brothers”

  1. Mickael dit :

    Quand on y repense, les conséquences de ce krach ont été désastreuses… Un tournant dans la finance mondiale. Les effets de cette crise ne sont toujours pas complètement dissipés, 7 ans après…

Réagir à cet Article