Mardi mai 23rd 2017

Analyse Passat: Résultats S1 2010

Code Isin : FR0000038465

Mnémonique : PSAT

Cours extrêmes sur 6 mois : 8.06 / 14.30 euros

Nombres de titres en circulation : 4 200 000

Marché : compartiment C

Actionnariat de référence

Broszio Kirsten : 20%

Broszio Borries : 10%

Jousse Morillon Investissement : 9.74%

Amiral Gestion : 7.72%

Broszio Robin : 5%

Broszio Kirstin : 5%

Tocqueville Finance : 4.94%

Bestinver Gestion SGI : 1.92%

Baisse du CA et de la rentabilité sur le S1 2010 !

Présentation

Passat est une société qui commercialise des produits innovants au grand public via la vente assistée par l’image (parc vidéo de 10000 écrans…). Créée en 1987, l’entreprise est devenue aujourd’hui l’un des leaders européens du secteur. Les produits Passat sont vendus essentiellement auprès de la grande distribution spécialisée et généraliste (BHV, Castorama, Leroy Merlin…). Passat est ainsi référencé auprès d’environ 130 centrales de la grande distribution en Europe et Amérique du Nord. Le reste des ventes est réalisé par le biais de la VPC (La Redoute, 3 Suisses…) et les grossistes.

L’offre de Passat se décline autour d’un portefeuille d’environ 200 références produits actives. Ils sont répartis en 6 grandes familles :

- Cuisine : sous la marque Durandal et Facil Home (ustensiles de cuisson et de cuisine dont gant anti-chaleur)

- Ménage (confort et entretien de la maison) : marque Puissance Verte (articles d’entretien dont la bûche de ramonage) et marque Liseré Vert (articles de Ménages)

- Beauté (produits d’hygiène, soins, confort et sport) : marque ActiForme (Oreiller alvéole, Luge gonflable), Dental Révolution (Brosse à dents électriques…), Spirit Beauty (Corsaire amincissant…)

- Jardin : marque Passat Jardin (avec la fameuse griffe de jardin…), Plein Air (ustensiles de barbecue et graines/fleurs)

- Bricolage : marque Passat Outillage (pistolet peinture, niveau laser…), Stone Guard (imperméabilisant…), Kapro (règle multifonctions)

- Loisirs/Jouets : jeux sous la marque Jorelle Jouets (jouets en bois), Blendy Pens et Spraysa (coloriages, feutres…), marque Passat (cerf volant, coussin relax, pistolets à eaux…)

Dernières news

Le groupe Passat a publié ses résultats pour son premier semestre 2010, le 9 septembre 2010. Ils se traduisent par un chiffre d’affaires de 21.99 millions d’euros et un résultat net consolidé de 2.51 millions d’euros.

Analyse

Au niveau du chiffre d’affaires :

Passat, le leader européen de la vente assistée par l’image a enregistré sur le S1 2010, un CA de 21.99 millions d’euros (21.45 millions d’euros avant prise en compte d’un retour sur ventes moins important que prévu au Etats-Unis) en baisse de -4.9% contre 23.12 millions d’euros sur le S1 de l’exercice 2009. Tous les marchés de Passat ont été touchés par la baisse d’activité. Au niveau trimestriel, le T1 et T2 ont adopté une tendance baissière assez similaire. Le T1 a été marqué par une baisse du CA de -6.3% à 10.84 millions d’euros contre 11.57 millions d’euros un an auparavant. Le T2 a continué sur le même rythme négatif avec un CA en recul de -8.2% pour 10.61 millions d’euros de facturations contre 11.55 millions d’euros en 2009.

Point sur le marché Français :

Le marché domestique de Passat qui a représenté sur le semestre écoulé 85% des facturations du groupe a enregistré dans un contexte toujours assez tendu selon la direction, une activité semestrielle de 18.29 millions d’euros en recul limité de -1.7% contre 18.60 millions sur le S1 2009. Au niveau trimestriel les deux trimestres s’opposent. Le T1 a réussi dans l’environnement toujours incertain du début d’année 2010 à constater une croissance de +2.4% de son activité à 9.05 millions d’euros contre 8.83 sur le T1 2009. Cette situation s’explique par les bonnes performances de l’ensemble des produits et par une bonne dynamique de la force de vente. A l’inverse, le T2 déçoit, pénalisé par les gammes Jardinage/Bricolage qui ont souffert des conditions climatiques défavorables ayant impactées leurs ventes. De fait, le CA s’établit à 9.24 millions d’euros en baisse de -5.42% contre 9.77 millions d’euros sur le T2 de l’exercice 2009.

Point sur le marché Américain :

Le premier semestre a été marqué par un CA de 0.81 million d’euros en chute de -62% contre 2.14 millions d’euros sur le S1 2009. Passat explique que ce chiffre est peu significatif du fait de la saisonnalité des ventes des deux produits commercialisés sur le territoire américain (essentiellement T3 et T4). Cependant, Passat donne deux raisons à cette baisse somme toute marquée. Premièrement, l’épuisement prématuré des stocks de la bûche d’entretien par suite  d’une météo très favorable sur la fin 2009 (la bûche n’a donc pas pu réalisé de CA sur le T1) et deuxièmement en raison du sur-stockage ponctuel du gant anti-chaleur par plusieurs centrales d’achat américaine.

Point sur les marchés Ibériques :

Les deux filiales d’Europe du Sud ont réalisé une performance assez stable sur le S1 2010, avec un CA en légère baisse de -1.5% pour 2.35 millions d’euros de facturations contre 2.38 un an plutôt. Cependant, le premier trimestre et le second ont enregistré des performances très distinctes. Le T1 est marqué par une forte croissance des ventes de +20.5% à 1.20 million d’euros grâce notamment à la progression du parc numérique sur les lieux de ventes et aux efforts commerciaux réalisés. A l’opposé, le T2 marque fortement le pas avec une déclin de -17.26% pour 1.15 million d’euros de CA contre 1.39 million d’euros sur le T2 2009. Cette situation est le résultat d’un environnement économique difficile sur le marché espagnol et d’un effet de base défavorable avec le T2 2009 qui avait bénéficié d’une forte croissance des ventes de +43.1%.

Au niveau du résultat net :

Le groupe Passat a annoncé pour son S1 2010, un résultat net consolidé de 2.51 millions d’euros en recul de -5.3% contre 2.65 millions d’euros sur le S1 2009. Cette diminution de la rentabilité s’explique principalement selon le communiqué par une augmentation des charges externes notamment sur le marché français. Ainsi, le résultat opérationnel qui permet de se rendre compte de la performance intrinsèque de l’entreprise perd 2.6 points pour atteindre 13.9% du CA à 3.06 millions d’euros contre 3.81 millions d’euros sur le S1 2009. Malgré cela, Passat conserve cependant des ratios de rentabilité relativement élevés.

Point sur le marché Français :

Le marché français a enregistré une chute de sa rentabilité de -33.6% pour un résultat net de 1.38 million d’euros contre 2.08 millions d’euros lors du 1er semestre 2009. Cette situation trouve son origine tout d’abord dans une base de comparaison défavorable, avec un S1 2009 en forte croissance porté par les succès commerciaux des nouveaux produits et surtout par une hausse des charges externes de 0.4 million d’euros, conséquence de la mise en place d’une campagne de publicité TV dont le but affiché est de relancer les ventes de l’année.

Point sur le marché Américain :

Le marché US a enregistré un S1 relativement peu significatif, pour les raisons expliquées ci-dessus. Cependant, le groupe a bénéficié d’un impact très favorable du taux de change permettant de réalisé un résultat net en forte hausse de 0.80 million d’euros contre 0.19 million d’euros en 2009 sur la même période.

Point sur les marchés Ibériques :

Pour les filiales d’Europe du Sud, les effets d’une conjoncture toujours difficile en Espagne, conjugués à une baisse de -1.5% du CA sur la zone ibérique a entraîné mécaniquement une baisse de la rentabilité. Le Résultat net atteint sur la période 0.27 million d’euros contre 0.36 million d’euros sur le S1 2009.

Perspectives

Le groupe Passat ne fournit aucune perspective chiffrée dans ses derniers communiqués pour le deuxième semestre 2010. Nous pouvons juste établir que l’entreprise semble a priori confiante sur ses capacités de reprise pour le S2. Pour arriver à cela, Passat s’appuiera sur un parc renforcé de corners-vidéo, (le plus important du territoire français et de l’Europe du Sud), sur une gamme de produits amélioré grâce à l’arrivée de plusieurs nouveautés, et sur une campagne américaine 2010/2011 qui commence de manière positive. L’ensemble de ces facteurs devraient permettre au groupe de rattraper notamment en France son retard du chiffre d’affaires et surtout d’amortir pleinement les frais de publicité engagés lors du 1er semestre.

Fondamentaux

Sur la base du dernier cours au 17/09/10 de 10.64€, la capitalisation boursière du leader européen de la vente assistée par l’image s’établit à 44.69 millions d’euros. La valorisation boursière ne semble pas exagérée au regard des fondamentaux financiers du groupe :

-Les capitaux propres au 30/06/10 se montent à 30.9 millions d’euros, soit 7.35€ par action.

-La trésorerie de clôture au 30/06/10 progresse pour atteindre 18.8 millions d’euros contre 15.6 millions d’euros au 31/12/09. Celle-ci représente donc 4.47€ par action.

-L’endettement n’est pas communiqué, mais selon le dernier communiqué, il n’aurait pas évolué et resterait quasi-nul.

-BNPA s’établit à 0.58€ par action.

-Le PER sur la base du dernier cours est de 10.96

Avis

Le premier semestre de l’exercice 2010 a été marqué par un léger tassement de la croissance de l’activité ainsi que de la rentabilité du groupe Passat. Cependant, cette situation est à comparer avec un S1 2009 de très bonne qualité. De fait, le premier semestre de l’exercice 2010 semble n’être qu’un incident de passage. Les perspectives de la direction vont dans ce sens. Le groupe parait en effet confiant dans ses capacités de rebond sur le S2. Ainsi, malgré le petit accro du S1, nous estimons que face à une structure financière de qualité, des ratios de rentabilité toujours satisfaisants et une valorisation boursière raisonnable, un objectif de cours de 14€ pour le moyen terme, comme lors de notre précédente analyse reste réaliste.

FB

Prochaine analyse du titre lors des résultats annuels 2010

Voir aussi: L’Analyse des Résultats 2009 de Passat


Réagir à cet Article