Dimanche novembre 17th 2019

Analyse Bastide: Résultats S1 2009 2010

Perspectives

Le groupe envisage de manière positive le second semestre de son exercice 2009/2010. Ainsi, la société pense retrouver une croissance positive de son chiffre d’affaires sur le S2. Le retour à une croissance organique significative conjugué à une optimisation de sa marge brute et à une gestion rigoureuse de ses dépenses, comme de ses achats devrait permettre à l’entreprise d’obtenir une amélioration de ses fondamentaux économiques.

Le groupe Bastide a enclenché un programme de réduction des coûts et d’optimisation de ses achats dés fin 2008. Dans le cadre de celui-ci, Bastide continuera de marquer une pause en terme d’ouvertures d’agences en propre. Cela afin de restaurer son niveau de marge. A l’inverse, le réseau d’agences franchisées devrait continuer à croître avec deux nouvelles ouvertures d’agences prévues sur le T4 de l’exercice 2009/2010. Le groupe dispose à ce jour de 12 implantations franchisées pour un chiffre d’affaires en année pleine compris entre 4.5 et 5 millions d’euros. La direction dit actuellement regarder une dizaine de projets d’ouvertures de franchises pour l’année civile 2010.

L’entreprise continuera aussi à optimiser ses coûts et ses achats grâce à la mise en place d’un outil de centralisation de ses commandes, l’optimisation des ses plateformes logistiques et via un nouveau système de géo-localisation des emplacements des produits et articles au sein de ses plateformes logistiques. Ces mesures déjà effectives doivent permettre de continuer à mieux rationaliser et mieux optimiser les prises de commandes, homogénéiser le process d’approvisionnement au sein du groupe Bastide et améliorer le fonctionnement logistique de la société. De plus, toujours dans cette logique d’optimisation des coûts, la société s’est lancée dans une analyse approfondie de son matériel locatif afin d’en établir son véritable taux d’utilisation.

La société Bastide a aussi pris la décision d’optimiser ses coûts de marketing direct et ne distribuera ainsi qu un seul catalogue destiné au Grand Public au lieu de deux sur son deuxième semestre. L’économie devrait être d’environ 0.20 million d’euros HT.

Bastide a aussi décidé de renforcer ses partenariats avec les principaux grands groupes de maisons de retraites privées, cela dans le but de consolider son positionnement dans ce secteur d’activité.

Pour finir, le groupe Bastide se donne comme objectif à plus long terme, notamment grâce au travail qui sera effectué sur son S2, d’aborder l’exercice 2010/2011 avec une structure et des fondamentaux économiques optimisés, lui permettant de reprendre activement son programme de création d’agence en propre.

Fondamentaux

Sur la base du dernier cours au 05/03/10 de 9.29 euros, la capitalisation boursière du groupe Bastide s’établit à 68.19 millions d’euros. Depuis notre dernière analyse lors des résultats annuels 2008/2009 en octobre dernier la valorisation de la société a très peu évolué. On constate une légère baisse de -2.72%.

Les points clés de la structure financière de Bastide sont les suivants :

-Les capitaux propres du groupe Bastide au 31/12/09 ressortent à 37.62 millions d’euros. Soit 5.12 euros par action.

-Le taux d’endettement brut se monte à 53% des capitaux propres pour un total des dettes financières de 20.12 millions d’euros. La diminution importante de l’endettement sur le semestre écoulé est la conséquence d’une amélioration du BFR et de la génération de trésorerie liée à l’activité.

-La trésorerie de clôture au 31/12/09 s’établit à -3.27 millions d’euros en raison de découverts bancaires toujours importants de 4.24 millions d’euros conséquence entre autre de la loi LME réduisant les délais de règlement.

-Le BNPA est de 0.17 euro par action

-Le PER calculé sur la base des résultats au 31/12/09 se chiffre à 27.8 !

Conclusion

Les résultats obtenus sur le premier semestre de l’exercice 2009/2010 sont en phase avec les prévisions annoncées dans les communiqués de Bastide. L’évolution réglementaire liée aux EPHAD a continué à peser sur le chiffre d’affaire et la rentabilité. Cependant, ces effets devraient commencer à s’estomper véritablement sur le S2. De plus l’entreprise va bénéficier d’un effet de base qui lui sera très favorable. La direction s’estime en mesure d’obtenir une croissance positive de ses ventes et d’améliorer ses fondamentaux économiques sur le S2 de son exercice grâce aux différentes mesures engagées. La visibilité sur l’activité devrait s’améliorer au cours des prochains trimestres et le redressement des marges se poursuivre. La société à l’heure actuelle parait correctement valorisée. Notre objectif de cours est légèrement modifié à la hausse à 11 euros. Nous attendrons confirmation du redressement des profits et du chiffre d’affaires pour modifier notre objectif.

FB

Prochaine publication lors des résultats annuels 2009/2010

Pages : >Page 1 >Page 2

Réagir à cet Article