Vendredi novembre 22nd 2019

Citations Adam Smith

« Ce qui est annuellement épargné est aussi régulièrement consommé que ce qui est annuellement dépensé, et il l’est aussi presque dans le même temps. »

Adam Smith, Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations, 1776

« Salaire, profit, rente sont les trois sources primitives de tout revenu, aussi bien que de toute valeur échangeable. Tout autre revenu dérive, en dernière analyse, de l’une ou de l’autre de ces trois sources. »

Adam Smith, Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations, 1776

« La quantité et la valeur de la terre qu’un homme possède ne peuvent jamais être un secret, et peuvent toujours se constater avec une grande précision. Mais la somme totale de ce qu’il possède en capital est presque toujours un secret. »

Adam Smith, Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations, 1776

« Aucune société ne peut prospérer et être heureuse, dans laquelle la plus grande partie des membres est pauvre et misérable. »

Adam Smith, Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations, 1776

« Le défaut d’économie, en temps de paix, impose la nécessité de contracter des dettes en temps de guerre. »

Adam Smith, Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations, 1776

« Il est tout simple que ce qui est d’ordinaire le produit de deux journées ou de heures de travail, vaille le double de ce qui n’exige ordinairement qu’un jour ou une heure de travail. »

Adam Smith, Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations, 1776

« Mais le principe qui nous pousse à épargner, c’est le désir d’améliorer notre sort ; désir qui en général, à la vérité, est calme et sans passion, mais qui naît avec nous et ne nous quitte qu’au tombeau. »

Adam Smith, Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations, 1776

« La naissance et la fortune sont évidemment les deux circonstances qui contribuent le plus à placer un homme au-dessus d’un autre. Ce sont les deux grandes sources des distinctions personnelles, et ce sont, par conséquent, les causses principales qui établissent naturellement de l’autorité et de la subordination parmi les hommes. »

Adam Smith, Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations, 1776

« L’autorité que donne la fortune est très grande, même dans une société civilisée et opulente. De toutes les périodes de la société, compatibles avec quelque notable inégalité de fortune, il n’en est aucune dans laquelle on ne se soit constamment plaint de ce que cette sorte d’autorité l’emportait sur celle de l’âge ou du mérite personnel… »

Adam Smith, Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations, 1776

« Tout pour nous et rien pour les autres, voilà la vile maxime qui paraît avoir été, dans tous les âges, celle des maîtres de l’espèce humaine. »

Adam Smith, Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations, 1776

Pages : >Page 1 >Page 2 >Page 3

Réagir à cet Article