Dimanche septembre 26th 2021

Citations Francois Perroux

« Soit une unité économique simple ou complexe. Son espace économique, en un premier sens, est l’ensemble des relations économiques qu’elle établit entre divers points de l’espace géonomique, en dressant et exécutant son plan ; sous ces spécifications, son espace économique est le contenu de son plan. Son espace économique, en un second sens, est l’ensemble des forces d’attraction et de répulsion qu’elle exerce sur les biens et sur les hommes dans l’espace géonomique, et l’ensemble des forces d’attraction et de répulsion qui s’y exercent sur elle-même ; son espace économique est alors un champ de forces […] Son espace économique, en un dernier sens, est caractérisé par les relations que sa structure entretient avec la structure des unités qui existent en contact économique avec elle dans l’espace géonomique. »

François Perroux, L’Europe sans rivages, 1954

« Le projet national se sépare de plus en plus visiblement du territoire national ; les moyens de réaliser le projet national sont de moins en moins contenus dans un territoire national, si étendu qu’il soit. »

François Perroux, L’Europe sans rivages, 1954

« Les nations sont ailleurs qu’entre leurs frontières territoriales. »

François Perroux, L’Europe sans rivages, 1954

« De ces coûts que la société organisée a pour mission et devoir d’assumer, afin d’empêcher les gens de mourir, de les maintenir en état de rendement physique et mental, de leur assurer un minimum de loisir et un minimum de connaissances. »

François Perroux, L’Europe sans rivages, 1954

« Je ne dis pas que dans les capitalismes évolués le travailleur embourgeoisé et la fraction politicienne de la bureaucratie syndicale soient capables de sentir encore ce sublime du travail qui brilla au ciel de l’histoire ouvrière durant la grande époque des Pelloutier et des Georges Sorel. Je suggère seulement que le travail dur, précis, des maîtres d’œuvre et des ouvriers n’a pas encore perdu, en dépit de tous les maquignonnages, sa vertu essentiellement positive d’acheminer vers une œuvre pleinement avouable. »

François Perroux, Travail et Civilisation, article publié dans la revue Esprit, octobre 1956

« Résistons à la tentation d’exporter la nation et le capitalisme. »

François Perroux, L’économie du XXe siècle, 1961

« La croissance est définie comme l’accroissement durable de la dimension d’une unité économique, simple ou complexe, réalisé dans les changements de structures et éventuellement de systèmes, et accompagné de progrès économiques variables. »

François Perroux, L’économie du XXe siècle, 1961

« Si l’œuvre de Saint-Simon et des siens est ambiguë, c’est que l’industrialisation l’était et le demeure. Elle autorise aussi bien le socialisme que la féodalité industrielle. »

François Perroux, Industrie et création collective, 1964

« Nous sommes tous devenus plus ou moins saint-simoniens. »

François Perroux, Industrie et création collective, 1964

Pages : >Page 1 >Page 2 >Page 3

Réagir à cet Article