Vendredi octobre 20th 2017

BCE vs. FED : comparaisons

Comparaisons de la BCE & de la FED

La FED et la BCE ont toutes 2 un objectif majeur : maintenir la croissance de leurs zones économiques respectives. De ce fait, on rencontre des similitudes dans leur mode opératoire, mais aussi d’importantes divergences.

Rôle et missions des banques centrales

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il est important d’avoir une idée claire du mandat d’une banque centrale. En effet, une banque centrale est chargée de diriger la politique monétaire d’un État (cas dela FED) ou d’un ensemble économique (cas de la BCE). De manière concrète, cela signifie que la banque centrale doit :

• Veiller à la stabilité des prix

• Assurer la croissance de l’économie qu’elle contrôle

• Contribuer à la chute du chômage (accompagner la politique économique de sorte qu’il y ait plein emploi)

Ces objectifs se retrouvent aussi bien dans les statuts de la FED que dans ceux de la BCE. Mais il y a quelque peu une nuance à faire. Dans le cas de la BCE, l’objectif principal reste la stabilité des prix. Pour la croissance et le plein emploi, il lui est seulement demandé d’apporter « son soutien aux politiques économiques générales… ». À contrario, les objectifs sont plus clairs et plus précis chez la FED. Il est explicitement précisé qu’elle doit atteindre « le plein emploi, la stabilité des prix et la modération du taux d’intérêt à long terme ».

FED vs BCE

La petite analyse précédente permet déjà de voir une différence entre les 2 banques centrales. Même si elles doivent à long terme aboutir aux mêmes résultats, l’importance donnée à ces objectifs n’est pas la même de chaque côté. En outre, le seuil fixé à chacune des 2 banques (FED et BCE) en ce qui concerne la stabilité des prix est également relatif. La FED estime que pour qu’il y ait stabilité des prix, le taux d’inflation doit être « proche de 2% ». Quant à la BCE, elle est beaucoup plus objective et stipule que le taux d’inflation doit être « inférieur à 2% » : cela prouve clairement quela FED accorde un peu plus de marge à l’inflation quela BCE.

Par ailleurs, cette nuance dans la définition des missions est aussi à l’origine d’une divergence dans les méthodes d’évaluation et de détermination de la stabilité des prix. Pendant quela BCE intègre dans ces variables les autres politiques (économique, bancaire et financière), la FED n’en tient pas forcément compte. Malgré cela, elles ont toutes les 2 fait de nombreuses erreurs et mal géré parfois les crises économiques (crise immobilière des années 2000 pour la FED et conjoncture de 2008 à 2011 pourla BCE). Et cela s’explique aisément, car quel que soit le système de gestion mis en place, les variables économiques ne sont pas figées. Les banques centrales veillent à anticiper les crises et à les prévenir, mais elles ne peuvent pas de manière absolue parer tous les chocs.

Mais à l’expérience, on peut estimer que la FED a mieux réussi jusqu’ici que la BCE. Elle existe en effet depuis 1913, et si elle a globalement bien conduit la monnaie américaine. La BCE créée seulement en1998 a encore de l’expérience à acquérir et réussira certainement à faire de même avec un système européen mieux structuré.

FB pour FBBOURSE.COM

Réagir à cet Article