Vendredi mars 24th 2017

Les différences entre le baril de Brent et le baril de WTI

Différences entre baril de Brent et baril de WTI ?

En matière de pétrole, comme toute chose, il est question de qualité, paramètre nécessaire lorsqu’il s’agit de commerce.

Ainsi le marché international du pétrole doit prendre en considération les différents types de pétrole existants (il en existe en fait plus de 160 différents!) avec leurs caractéristiques propres mais globalement celui-ci s’est organisé autour de deux types de pétrole avec leurs désignations respectives, le WTI  (West Texas Intermediate) et le Brent  (Broom,  Rannock,  Etive,  Ness  et  Tarbert), ce qui complique bien des aspects de celui-ci.

A l’heure où le problème de l’énergie et de la disponibilité des ressources pétrolières dans le monde fait débat permanent, il serait bien de rappeler la différence entre ces deux types de pétrole et leurs « appellations d’origine contrôlée ».

Le WTI

On aura tout de suite compris que le « T » du Texas signifie une origine nord-américaine. En la matière, les Etats Unis ont cette chance d’avoir l’un des meilleurs, selon les experts, pétroles au monde. Léger en soufre, moins lourd que l’eau, il permet un meilleur rendement dans les opérations de raffinage (coût de production moindre) et on peut en extraire plus de gasoil et de diesel que les autres pétroles. De plus il est moins polluant du fait de sa faible concentration en soufre. Ce pétrole est moins présent dans le commerce international des hydrocarbures et fournit le marché américain.

Le Brent

Comme en viticulture on peut mélanger les différents vins issus d’une région, le « Brent » est aujourd’hui un mixte entre une vingtaine de pétroles extraits de sources pétrolières présentes dans la mer du Nord. C’est un pétrole relativement récent car son exploitation a commencé dans les années soixante-dix. Plus soufré que le pétrole WTI, donc légèrement plus polluant, il est néanmoins utilisé pour la production de gasoil, de kérosène (pour les avions), et d’essence. Son raffinage s’effectue, après transport maritime, dans les sites de production en Europe et autour dela Méditerranée.

Le Brent et le WTI  dans le commerce international

Les automobilistes connaissent bien l’importance de la cotation du pétrole qui impacte le prix à la hausse ou à la baisse le prix des carburants dans les stations-services. Pour établir celle-ci il existe deux places incontournables, la première à New-York, le NYMEX (New York Mercantile Exchange ) et la seconde à Londres le ICE (Intercontinental Exchange). C’est dans ces deux endroits un peu mythiques que se retrouve l’importance du Brent et du WTI puisque les cotations, calculées au jour le jour selon les fluctuations de l’offre et la demande pouvant être influencées par le contexte politique international, s’adossent prioritairement à ces deux types de bruts (auxquels on peut ajouter les pétroles des pays arabes et du moyen orient (Arabian Light).

Les montants en jeu

Dans un business où tout se vend (pétrole brut, produits extraits et résidus) les cotations prenant en compte essentiellement le Brent, le WTI sont liées aux besoins mondiaux d’hydrocarbures, soit près de 100 millions de barils par jour avec des variations de prix entre 60 US dollars et 140 US dollars, avec des différences de prix entre le Brent et le WTI, celui-ci étant généralement moins cher que le Brent pour des raisons souvent liées aux coûts supplémentaires annexes (transports du pétrole sur les lieux de raffinage).

En juillet 2013, le cours du baril de Brent se négocie autour de 108 US dollars US tandis que le baril de WTI varie aux environ de 105 US dollars.

FB pour FBBOURSE.COM

Réagir à cet Article