Vendredi mars 24th 2017

Analyse Techniline: Résultats Semestriels 2010

Code Isin : FR0010212480

Mnémonique : ALTEC

Cours extrêmes sur 6 mois : 0.39 / 0.56 euros

Nombre de titres : 5 963 413

Actionnariat de référence

PERFECTIS : 39.96%

SC CINE : 16.95%

Nicolas Martineau : 5.38%

Alain Ouelhadj : 5.38%

Techniline : S1 2010 en pertes mais les prémices d’un retour à la rentabilité s’annoncent !

Présentation

Techniline a été crée en 1966. A ses débuts l’entreprise était un importateur / distributeur de matériel photographique et audiovisuel. Au fil des années, Techniline a étendu et développé ses champs d’activités. La société a su prendre au bon moment le tournant de la révolution numérique en adaptant sa stratégie à ses nouveaux produits. En 2005, pour asseoir notoriété, visibilité et solidité financière, l’entreprise s’introduit en bourse sur Alternext. En 2006, avec le rachat de Phaselys, la société étoffe son champ d’activités avec la distribution de produits péri-informatiques (cartes vidéo, graphiques…). Cette acquisition bien intégrée, a permis de générer des complémentarités et des synergies commerciales intéressantes. Aujourd’hui, acteur de référence, la société est devenue l’un des premiers intervenants en France dans le domaine du matériel photo, audiovisuel, et vidéo à destination des professionnels et du grand public.

Le groupe Techniline est positionné pour près des deux tiers de son CA sur des produits numériques et audiovisuels grands publics qui sont soumis à une forte pression des prix. La société s’y adapte via un renouvellement constant de sa gamme de produits et par une très bonne pénétration de l’ensemble des réseaux de distribution (e-commerce, distribution spécialisée, grande distribution et revendeurs indépendants) qui couvrent l’ensemble des produits de sa gamme. La société est devenue un fournisseur de référence pour les distributeurs et un interlocuteur privilégié des grandes marques de l’industrie (Sandisk, GE, Ricoh…).

Le succès de Techniline s’appuie sur deux points clés :

-Des relations de qualités nouées avec distributeurs et constructeurs

-Un service logistique de très grande qualité

Le CA de Techniline intégralement réalisé en France, est segmenté en 3 familles :

-Matériel Grand Public : matériel numérique (appareils photos numériques, cartes mémoire, graveurs CD, lecteurs de cartes, imprimantes, logiciels gestion d’image, scanners…et traditionnel (appareils photos, objectifs, flashes, zooms…)

-Matériel audiovisuel : projecteurs de diapositives, vidéo projecteurs (1er distributeur français), écran plasma et LCD…

-Matériel professionnel et cinéma : matériel vidéo (notamment équipements de surveillance) et de cinéma. (La société a décidé d’arrêter les activités cinéma et vidéo surveillance lors de la restructuration de l’entreprise début 2009).

Dernières News

Le groupe Techniline a publié le 28 septembre dernier ses résultats du premier semestre 2010. Le chiffre d’affaire s’établit à 17.99 millions d’euros. Le résultat net présente quant à lui une perte de -0.58 million d’euros.

Analyse

Au niveau du chiffre d’affaires :

Techniline a enregistré sur le S1 2010 un chiffre d’affaires consolidé de 17.99 millions d’euros en retrait de -24.33% contre 23.78 millions d’euros lors du S1 2009. Ce recul important des facturations à été largement limité et anticipé par la direction (réorganisation effectuée début 2009) comme une conséquence évidente de la sortie de crise. Cependant, Techniline s’est retrouvé confronter à une conjoncture qui est restée relativement molle sur les 6 premiers mois de l’année hors effet mondial 2010. Cette situation n’a donc pas permis au groupe de bénéficier des fruits de ses efforts de restructuration et de sa nouvelle dynamique commerciale. A noter que la saisonnalité des ventes de Techniline est de part l’activité de la société toujours plus élevée sur le second semestre.

Au niveau des différentes activités du groupe, le déclin des facturations est général sauf pour l’activité Audiovisuel:

Ainsi, l’activité Audiovisuel (2ème du groupe) qui représente 24.7% des facturations de l’entreprise affiche sur ce S1 2010 encore difficile, une performance très honorable avec une croissance des ventes de 3.78% pour un CA de 4.44 millions d’euros contre 4.28 millions d’euros un an auparavant. Ce bon S1 pour l’activité Audiovisuel s’explique par la préservation de ses relations avec ses principaux clients mais surtout par la bonne performance des tableaux interactifs Promethean, véritable relais de croissance pour le groupe. Les ventes de tableaux ont progressé de plus de 10% sur le S1 2010. Il représente aujourd’hui 7% du CA pour 1.25 million d’euros contre 1.13 million d’euros sur le S1 2009.

L’activité Grand public, premier métier de l’entreprise avec 59.4% des facturations a enregistré des ventes de 10.69 millions d’euros pour le S1 2010, en retrait marquée de -31%. Ce recul important du CA est la conséquence de plusieurs facteurs impactant négativement les lignes de produits grand-public vendues auprès de la grande distribution. Ainsi, Techniline a subi suite à la sortie de crise en fin 2009, les conséquences des politiques de recentrage produits mises en place par plusieurs fabricants comme Seagate, entraînant mécaniquement un catalogue produit moins étoffé. De plus, le secteur de la distribution a fait face sur le S1 2010 à un accès plus contraignant aux financements ce qui a provoqué une diminution mécanique de leurs stocks produits. A noter, cependant la bonne performance des appareils photos numériques GE qui continuent à étoffer leurs gammes et qui rencontrent un bon succès sur le marché hexagonal.

L’activité Audio Vidéo affiche sur le S1 2010 un recul marqué de -33% à 1.81 million d’euros contre 2.73 millions d’euros sur le S1 de l’exercice 2009. Pour rappel, cette activité a connu début 2009 l’arrêt des activités vidéo surveillance et cinéma dans le cadre de la réorganisation du groupe ce qui génère une légère base de comparaison défavorable. Cependant, au-delà de ce point, l’activité Audio Vidéo continue de décliner. Les explications de la direction sur cette situation reste limitées. On peut cependant constater une diminution des prestations réalisées auprès des clients professionnels de l’entreprise.

L’activité Photo professionnelle, 4ème activité du groupe avec 5.5% des facturations et 0.99 million d’euros de CA généré, a relativement bien résisté sur le S1 2010. Ainsi, le CA n’a diminué que de -0.59%. Aucun commentaire de la direction sur cette activité. Pour rappel, la commercialisation des produits grands formats a été arrêté sur l’exercice 2009.

Au niveau du Résultat net :

Le groupe Techniline a enregistré sur le premier semestre de son exercice 2010, un résultat net de -0.58 million d’euros contre -2.04 millions d’euros sur le S1 2009. Le Résultat opérationnel qui permet de véritablement mettre en évidence la performance intrinsèque de Techniline s’établit à -0.37 million d’euros (vs. -1.83 million d’euros sur le S1 2009). Cependant hors charges de réorganisation de 1.55 million d’euros lors de l’exercice 2009, le S1 2009 aurait été de -0.28 million d’euros contre -0.37 million sur le S1 2010 avec un CA en recul de -24% ! Ainsi, ce ROP est certes négatif, mais la perte d’exploitation reste limitée au regard de la chute très significative d’activité du S1 2010. Ce niveau du ROP trouve son origine tout d’abord grâce à une bonne tenue des marges commerciales sur le S1 2010 mais surtout dans l’importante réorganisation mise en place en 2009. Celle-ci a permis de faire passer les charges de personnel de 1.39 million d’euros vs. 2.15 millions d’euros au S1 2009, et de faire diminuer les charges externes de 0.1 million d’euros alors que sur la même période Techniline a intensifié sa présence dans les salons pro et la presse spécialisée.

(A noter qu’il nous est difficile d’analyser les chiffres des réductions de charges en dehors de chiffres communiqués par la direction. Les comptes consolidés ne donnent pas de comparatif entre le S1 2010 et le S1 2009 mais avec l’exercice 2009).

Perspectives

Lors de la publication des résultats annuels 2009, la direction de Techniline estimait être en mesure de réaliser un exercice 2010 bénéficiaire. Les perspectives pour le second semestre vont toujours dans le même sens. Le groupe devrait enregistrer des ventes par tradition plus élevées que celles du S1 et atteindre son objectif de rentabilité sur l’ensemble de l’exercice 2010. La direction de Techniline met en avant que les chiffres du début du T4 montrent les premiers signes de reprise et que les nombreux efforts consentis par le groupe depuis un an à la fois dans la politique d’approvisionnement, que au niveau commercial commencent à porter leurs fruits. Pour finir, la direction de Techniline estime que les choix organisationnels mis en place fin 2009 se trouvent maintenant validés et que les résultats du S2 2010 et de l’année 2011 illustreront  la capacité de l’entreprise à obtenir la rentabilité financière espérée par ses actionnaires.

Fondamentaux

Le groupe Techniline affiche sur la base du dernier cours au 28/10/10 à 0.39€ une capitalisation boursière de 2.32 millions d’euros. Cette valorisation boursière relativement peu élevée ne correspond pas aux fondamentaux de l’entreprise.

Voici les points clés de la structure financière de Techniline :

-Les capitaux propres du groupe Techniline au 30/06/10 ressortent à 6.63 millions d’euros. Soit 1.11€ par action.

-La trésorerie de clôture au 30/06/10 se monte à 1.66 million d’euros, soit 0.27€ par action. Elle est composée pour 0.54 million d’euros de VMP et pour 1.12 million d’euros en disponibilités.

-L’endettement reste relativement faible au 30/06/10 avec 1.09 million d’euros d’emprunts et de dettes financières. Le gearing se monte donc à 16.44%. L’endettement est composé de 0.79 million d’euros d’emprunts et de dettes auprès des établissements de crédits et de 0.30 million d’euros de crédits-bails.

-Les stocks continuent d’évoluer de manière positive à 2.66 millions d’euros au 31/12/09 contre 3.41 millions d’euros au 31/12/09.

Avis

Techniline a réussi sur le premier semestre de son exercice 2010 à faire face au déclin anticipé de ses facturations grâce à une structure commerciale et organisationnelle optimisée conséquence de la réorganisation de 2009. Ainsi, la baisse significative des charges a permis d’amoindrir fortement la perte constatée sur le S1. Pour le second semestre, qui est par tradition toujours plus actif en terme de ventes, la direction de Techniline s’estime être à même de dégager un résultat significatif et atteindre l’objectif de rentabilité sur l’exercice 2010 comme annoncé en début 2009 lors de la clôture des comptes précédents. De plus, au-delà de l’exercice en cours, le management marque sa confiance pour l’exercice 2011 en s’estimant enfin prêt à pouvoir dégager une rentabilité conforme aux attentes de ses actionnaires. Si le dernier communiqué comporte de nombreux points positifs pour l’avenir, nous notons cependant que les ventes ont chuté de -24%, après un retrait de -15% en 2009. De fait, nous diminuons légèrement notre objectif de cours à 1.00€ tout en se rappelant que les fondamentaux financiers de Techniline restent très positif pour une sortie de crise et ne correspondent pas à la valorisation boursière de l’entreprise.

FB

Prochaine analyse lors de la publication des résultats annuels de l’exercice 2010.

Voir aussi: L’Analyse des Résultats 2009 de Techniline

Réagir à cet Article