Dimanche juillet 23rd 2017

1873: Chute de la Northern Pacific Railway et de la Jay Cooke & Co

Train de la Northern Pacific Railway

La chute de la Northern Pacific Railway et de la Jay Cooke & co. : une des conséquences de la crise de 1873 

La Northern Pacific Railway est une compagnie ferroviaire américaine, créée le 2 juillet 1864 par ordonnance du Président Abraham Lincoln, au début du boom des chemins de fer aux Etats-Unis. Comme de nombreuses autres compagnies qui virent le jour au même moment, elle reçut une concession de 190 000km² de terre en échange de la construction d’un chemin de fer vers les régions des « Northwest Territories ». Elle devait cependant trouver des financements pour pérenniser son activité.

En 1870, Jay Cooke, le financier américain de la Guerre de sécession, accepta de soutenir l’aventure financièrement via sa société Jay Cooke & Company. Il prêta notamment les fonds relatifs à l’acquisition du matériel nécessaire à la construction de nouvelles voies. Il s’agissait pour lui d’un investissement rentable puisque l’activité ferroviaire garantissait des revenus constants et que cette industrie connaissait un boom fulgurant. Durant trois années, il investit massivement dans la Northern Pacific afin que celle-ci mette en place plus de 300 km de rails, un record pour l’époque. Elle devint un fleuron de l’industrie ferroviaire américaine.

La Northern Pacific décida alors rapidement de s’attaquer à la mise en place du réseau ferroviaire dans le nord-ouest du pays, région quasiment désertique. L’objectif était de relier directement la région du « Lake Superior » au « Puget Sound ». Or, les coûts de ces travaux d’une ampleur tout à fait nouvelle furent sous-évalués. En parallèle, l’entreprise connut une stagnation de ses bénéfices du fait à la fois de la difficile lutte qu’elle devait mener contre les Indiens pour éviter que ceux-ci ne détériorent les infrastructures, mais également de la concurrence qui faisait rage sur tout le territoire. Jay Cooke annonça en septembre 1873 sa faillite, n’étant plus à même de soutenir l’activité de la Northern Pacific.

Le krach de 1873 entraîna la mise en place d’un plan d’austérité qui évita à la Northern Pacific de déposer le bilan malgré le défaut de son investisseur. Il ne s’agissait cependant que d’un répit puisqu’elle connut sa première banqueroute en 1875 du fait d’une activité ralentie et d’un manque cruel d’investissement.

FB pour © FB BOURSE.COM

Voir aussi:

Le krach boursier de 1873

Réagir à cet Article