Samedi décembre 16th 2017

Analyse Passat résultats annuels 2008

Code Isin : FR0000038465

Mnémonique : PSAT

Cours extrêmes sur 6 mois : 1.65 / 4.10 euros

Nombres de titres en circulation : 4 200 000

Marché : compartiment C 

Actionnariat de référence (source Bloomberg)

Broszio Kirsten : 20%

Broszio Borries : 10%

Jousse Morillon Investissement : 9.74%

Broszio Robin : 5%

Broszio Kirstin : 5%

Tocqueville Finance : 4.94%

Bestinver Gestion SGI : 1.92%

Nestor Investment : 0.80%

Résultats annuels 2008 en belle progression – Prudence pour 2009 !

Présentation

Passat est une société qui commercialise des produits innovants au grand public via la vente assistée par l’image (corners vidéo…). Créée en 1987, l’entreprise est devenue aujourd’hui l’un des leaders européens du secteur. Les produits Passat sont vendus essentiellement auprès de la grande distribution spécialisée et généraliste (BHV, CASTORAMA, LEROY MERLIN…). Passat est ainsi référencé auprès d’environ 130 centrales de la grande distribution en Europe et Amérique du Nord. Le reste des ventes est réalisé par le biais de la VPC (REDOUTE, 3 SUISSES…) et les grossistes.

L’offre de Passat se décline autour d’un portefeuille d’environ 200 références produits actives. Ils sont répartis en 6 grandes familles :

- Cuisine : sous la marque Durandal et Facil Home (ustensiles de cuisson et de cuisine dont gant anti-chaleur)

- Ménage (confort et entretien de la maison) : marque Puissance Verte (articles d’entretien dont la bûche de ramonage) et marque Liseré Vert (articles de Ménages)

- Beauté (produits d’hygiène, soins, confort et sport) : marque ActiForme (Oreiller alvéole, Luge gonflable), Dental Révolution (Brosse à dents électriques…), Spirit Beauty (Corsaire amincissant…)

- Jardin : marque Passat Jardin (avec la fameuse griffe de jardin…), Plein Air (ustensiles de barbecue et graines/fleurs)

- Bricolage : marque Passat Outillage (pistolet peinture, niveau laser…), Stone Guard (imperméabilisant…), Kapro (règle multifonctions)

- Loisirs/Jouets : jeux sous la marque Jorelle Jouets (jouets en bois), Blendy Pens et Spraysa (coloriages, feutres…), marque Passat (cerf volant, coussin relax, pistolets à eaux…)

La répartition du chiffre d’affaires 2008 s’effectue de la manière suivante : France (63%), Etats-Unis (31%) et filiale Européenne (6%).

Dernières news

Passat a communiqué le 09/04/09 ses résultats annuels 2008. Le résultat net se monte à 2.07 millions d’euros en belle progression par rapport au RN 2007. Le chiffre d’affaires 2008 publié le 26/02/09, ressort quant à lui en progression de 6.9% sur l’exercice écoulé, à 50.36 millions d’euros.

Analyse

Au niveau du Résultat net 2008

Les résultats annuels de Passat sont de très bonne facture. Ils surprennent par comparaison avec le premier semestre 2008 où la rentabilité n’avait été que légèrement positive à 0.25 millions d’euros. Le marché ne s’y trompe pas, le cours de la valeur a ainsi augmenté de prés 20% depuis le 9/04/09.

Les efforts engagés depuis maintenant un an, pour remettre Passat en ordre de bataille et lutter efficacement contre la morosité économique ambiante ont été payants. L’entreprise enregistre donc un résultat net par du groupe de 2.07 millions d’euros, soit BNPA (bénéfice net par action) de 0.49 euros. Il affiche donc une progression de 137.4% sur un an glissant, par rapport au résultat net 2007 de 0.87 millions d’euros. Le résultat d’opérationnel qui permet de mesurer la performance intrinsèque de l’entreprise s’établit à 3.96 millions d’euros contre 2.61 millions d’euros sur l’exercice 2007, soit une amélioration de 51.5%.

Ces bons résultats annuels sont le fruit de plusieurs facteurs, différents pour chaque zone géographique.

Tout d’abord les filiales ibériques (Espagne et Portugal) :

Elles ont connu une profonde réorganisation depuis 2007. Celle-ci a permis, une réduction de coûts salariaux, une hausse des ventes et une amélioration des marges brutes permettant aux activités espagnoles et portugaises d’enregistrer une amélioration de leurs résultats opérationnels. Celui-ci s’établit à (0.20 millions d’euros) contre (0.86 millions d’euros en 2007). A noter, que dans l’attente de la publication des comptes consolidés annuels au BALO (normalement fin mai) nous ne connaissons pas à ce jour les résultats nets de ces filiales. On peut cependant les estimer proche de l’équilibre comme sur le premier semestre 2008. A savoir (0.07) millions d’euros sur le S1 2008.

Ensuite la filiale Américaine (Etats-Unis) :

Le résultat opérationnel de cette zone ressort positif à 2.58 millions d’euros (hors dédommagement pour concurrence déloyale reçu de 0.67 millions d’euros) en progression par rapport à ceux de 2007 ou le résultat opérationnel avait atteint (hors dédommagement pour concurrence déloyale reçu de 0.9 millions euros) 2.32 millions d’euros. A noter, que les conditions météorologiques (hiver froid et précoce) ont été très favorables à la bûche d’entretien. On peut donc chiffrer par comparaison au résultat net 2007 qui avait atteint 2.02 millions d’euros, un RN 2008 compris entre 2.1 et 2.3 millions d’euros pour la filiale US de Passat.

En ce qui concerne la France :

Le marché domestique de Passat, renoue sur 2008 avec la croissance. Les réductions de fonctionnement (économie de charges externes, réduction des dépenses de publicité) et une meilleure réussite commerciale permettent au marché français d’afficher un résultat opérationnel en forte hausse. Celui-ci passe de 0.25 millions d’euros sur l’exercice 2007 à 1.58 millions d’euros.

Au niveau du Chiffre d’Affaires 2008 :

Passat affiche sur l’exercice 2008 un chiffre d’affaires de 50.36 millions d’euros. Soit une progression de 6.9% en comparaison du CA 2007 de 47.12 millions d’euros.

L’année 2008 a été en terme de ventes très irrégulière pour Passat. Le deuxième trimestre et le troisième trimestre ont été exceptionnels par rapport à l’exercice 2007 avec respectivement une croissance de 20.1% à 10.74 millions d’euros et de 33.6% à 16.16 millions d’euros. A l’inverse, le premier trimestre -0.8% à 9.55 millions d’euros et le dernier trimestre -15.4% à 13.9 millions d’euros ont été plus décevants. L’écart important  rencontré entre le CA du T3 et du T4 s’explique par un troisième trimestre gonflé exceptionnellement.  En effet, l’arrivée de nouveaux produits et le déploiement d’une force de vente renforcée en France, ainsi que le lancement anticipé aux Etats-Unis des campagnes commerciales par les principales centrales américaines ont crée un décalage d’activité. Comme prévu par la direction, l’effet s’est estompé sur le dernier trimestre. Cela a donc amené le T4 a enregistré une performance négative sur un an glissant à 13.91 millions d’euros contre 16.45 millions d’euros en 2007.

Il n’en reste pas moins que l’année 2008 a été très positive pour Passat, dans un environnement économique dégradé. Les marchés français et américains ont affiché de bons résultats. La performance des filiales ibériques est plus mitigée.

Le marché domestique français a bénéficié d’une bonne orientation sur l’année écoulée. Il représente 64% des facturations globales du groupe contre 62.1% en 2007. Le CA de la zone française s’établit à 32.03 millions d’euros en progression de 9.3% contre 29.27 millions sur l’exercice 2007. Cette bonne performance est le fruit de lancements réguliers de produits nouveaux, d’une rationalisation de sa gamme de produits et d’un sourcing plus riche.

Les Etats-Unis ont effectué une bonne année 2008, le CA annuel se monte à 15.42 millions d’euros en hausse de 4.7% contre 14.74 millions d’euros sur l’exercice 2007. Les effets conjugués de conditions météo favorables à la bûche de ramonage et le démarrage anticipé de la campagne commerciale américaine par les grandes centrales américaines ont permis d’obtenir de bons résultats en terme de ventes.

Les filiales Passat Espagne et Passat Portugal ont réalisé une performance commerciale un peu décevante. Cependant, il faut distinguer la filiale portugaise qui poursuit de manière positive son redressement, de la filiale espagnole qui a été touché par la forte crise économique traversée par le pays et l’importante réorganisation commerciale. Ainsi, le CA globale de la zone ibérique s’élève à 2.91 millions d’euros en baisse de 5.7% par rapport au CA annuel de la zone ibérique en 2007.

Perspectives

Passat affiche un discours relativement prudent pour l’année 2009. En effet, le contexte économique dégradé n’incite pas à l’euphorisme. Toutes les filiales de Passat, ainsi que son marché domestique peuvent être impactés par la morosité ambiante. Le marasme économique espagnole suite au dégonflement de la bulle immobilière suscite son lot d’incertitude. La baisse de la consommation des ménages outre atlantique est difficile à évaluer et pourrait entraîner une augmentation importante des retours produits. A cela s’ajoute l’effet défavorable de taux change euros/dollar non précisément chiffrable, pouvant peser de manière importante sur le niveau d’activité 2009. En France, le problème du pouvoir d’achat et la hausse du chômage offre peu de visibilité.

A ce contexte macro-économique délicat s’annonce selon le dernier communiqué de la société  une hausse probable des charges externes. Le leader européen de la vente assistée par image souhaite développer et poursuivre son plan de développement commercial dans le but d’optimiser sa capacité d’innovation et sa compétitivité. Cela entraînera nécessairement une progression des dépenses marketing et communication (volontairement compressées cette année).

Face à une année 2009 qui s’annonce des plus incertaine du point de vue de la consommation des ménages, Passat conserve sa ligne rigoureuse de 2008 et préfère malgré les bons résultats 2008, ne pas verser de dividende au titre de l’exercice écoulé.

Cependant, au-delà des points pessimistes précédents, la solidité financière du groupe, sa gestion efficiente, la diversification de son portefeuille clients, et la qualité de ses produits sont des atouts non négligeables pour renforcer ses positions en perspective de la reprise de fin 2009, début 2010.

Fondamentaux

La capitalisation boursière de Passat s’élève au 24/04/09 à 12.77 millions d’euros. Une valorisation boursière toujours faible pour une entreprise qui affiche des ratios financiers et une structure bilantielle de qualité.

Ratios financiers :

- Passat affiche sur la base du dernier cours un PER (price earning ratio) de 6.16

- La société capitalise un peu plus de 25% de son CA

- La marge opérationnelle ressort à 7.9% en hausse de 2.4 points sur l’exercice 2008

- Le BNPA se monte à 0.49 euros par action soit 16% du cours du titre

Structure bilantielle :

- Les capitaux propres de Passat s’élèvent à 22.79 millions d’euros en hausse de 9.1% soit 5.42 euros par action.

- Les dettes financières totales sont en diminution à 2.05 millions d’euros. Soit un gearing de 9%.

- Au niveau de la trésorerie nous ne disposons pas d’informations à ce jour, cela dans l’attente de la publication des comptes consolidés au Balo. Pour rappel, la trésorerie de clôture au S1 2008 était de 2.2 millions d’euros.

Conclusion

Cette publication annuelle, confirme la pertinence du modèle Passat. L’entreprise a su s’adapter à l’environnement économique dégradé de manière efficiente grâce à une gestion rigoureuse de ses coûts sans pour autant pénaliser son développement. Pour preuve, la croissance de ses résultats tant financiers que commerciaux. La société dispose donc, plus que jamais des atouts pour sortir renforcer de cette période difficile. Le premier objectif de notre dernière analyse à 3 euros a été atteint. Maintenant, le second objectif est en ligne de mire. Les 5 euros peuvent être une cible réaliste à horizon 6 mois.

FB

Prochaine analyse du titre  lors des résultats du premier semestre 2009

Réagir à cet Article