Mardi mai 23rd 2017

Liste des Victimes de Bernard Madoff

Affaire MADOFF –Dernière liste des victimes : banques, institutions financières, fondations et personnalités.

La liste des victimes de la société d’investissement de Bernard Madoff « Bernard L. Madoff Investment Securities LLC » augmente de jours en jours. Elle s’étend aujourd’hui à toute la planète. Dernier récapitulatif sur les montants de pertes déclarées, par les banques, gestionnaires de fonds, organisations caritatives…

POUR L’EUROPE

France :

-Natixis serait la banque la plus touchée avec une perte potentielle de 450 millions d’euros.

-BNP Paribas arriverait en seconde position avec 350 millions d’euros de pertes.

-L’assureur Axa fait état d’une exposition inférieure à 100 millions d’euros.

-Crédit Mutuel-CIC évalue ses pertes à 90 millions d’euros

-Dexia, la banque franco-belge pourrait perdre jusqu’à 85 millions d’euros.

-Le fonds Elite de Rotschild pourrait constater 41 millions d’euros de pertes.

-Le fonds AGF Tresodyn pourrait perdre 35 millions d’euros.

-L’assureur Groupama estime ses pertes à moins de 10 millions d’euros.

-La Société Générale serait atteinte pour moins de 10 millions d’euros.

-Le Crédit Agricole chiffre son exposition à moins de 10 millions d’euros aussi.

-CNP assurances pourrait perdre via l’un de ses fonds de fonds 3 millions d’euros.

-La CDC, Caisse des Dépôts aurait une exposition très limitée de 1 million d’euros.

Royaume-Uni :

-HSBC aurait une exposition de prés de 720 millions d’euros.

-Royal Bank of Scotland chiffre ses pertes à 460 millions d’euros.

-Le fonds d’investissement Man Group serait atteint à hauteur de 260 millions d’euros.

-Le gestionnaire de fonds Brambean Alternatives aurait placé 23 millions d’euros dans les fonds Madoff.

Espagne :

-La première banque espagnole Santander serait exposée via son fonds spéculatif Optimal Strategic à hauteur de 2.33 milliards d’euros.

-BBVA pourrait perdre jusqu’à 300 millions d’euros.

-Les fonds d’investissements publics espagnols pourraient perdre 38 millions d’euros.

-Alicia Koplowitz, une des plus grosses fortunes d’Espagne pourrait perdre 10 millions d’euros.

Suisse :

-La société de gestion de fortune, Benbassat & Cie serait exposée pour 700 millions d’euros.

-UBP, Union bancaire privé pourrait perdre plus de 640 millions d’euros.

-La banque privée, Reichmuth & Cie reconnaît une exposition de 240 millions d’euros.

-La société de gestion de fonds alternatifs EIM Group chiffrerait ses pertes à 165 millions d’euros.

-La Banque cantonale de St-Gall, SGKB confirmerait être touchée par la fraude via sa filiale Hyposwiss pour un montant de 130 millions d’euros.

-La compagnie d’assurance Swiss Life a déclaré une exposition de 57.2 millions d’euros.

-La banque genevoise Benedict Hentsch estimerait ses pertes à environ 35 millions d’euros.

-L’assureur Helvetia Holding aurait une exposition indirecte de 3.9 millions d’euros.

-La banque privée zurichoise Neue Privat Bank aurait investi 3.3 millions d’euros dans les fonds Madoff.

Italie :

-Unicredit, la première banque italienne a chiffré son exposition directe à 75 millions d’euros. Indirectement via sa filiale Pioneer Investments elle pourrait être touchée pour un montant de 210 millions d’euros.

-Banco Popolare serait touchée à hauteur de 48 millions d’euros.

Portugal :

-Banco Esperito Santo, BES pourrait perdre indirectement 15 millions d’euros.

Autriche :

-La banque privée Medici serait affectée à hauteur de 1.5 milliard d’euros.

Pays-Bas :

-La banque Fortis déjà très affectée par la crise pourrait perdre jusqu’à 720 million d’euros.

Suède :

-Nordea, a révélé une exposition au scandale Madoff de 48 millions d’euros.

POUR L’AMERIQUE

Etats-Unis :

-Fairfield Greenwich Group, un gestionnaire d’actifs serait la plus grosse victime de l’affaire Madoff avec une perte potentielle de 5.4 milliards d’euros.

-Tremont Management Capital, autre gestionnaire de fonds a reconnu un investissement dans les fonds Madoff de 2.4 milliards d’euros.

-Le fonds Ascot Partners reconnaîtrait une perte estimée à 1.33 milliards d’euros.

-La société d’investissement Access International Advisors estimerait son exposition à 1.04 milliards d’euros.

-La société de conseil en investissement Maxam Capital Management serait affectée pour 207 millions d’euros.

-Hors milieux financiers, plusieurs fondations seraient touchées à l’image de la fondation Picower qui avait confié la gestion de ses actifs (720 millions d’euros) à la société de Bernard Madoff. La fondation Mortimer Zuckermann (perte de 21 millions d’euros), la fondation Lappin (perte affichée de 5 millions d’euros) et aussi la fondation juive de la communauté de Los Angeles (perte estimée à 13 millions d’euros). D’autres fondations comme celle de Steven Spielberg et Elie Wiesel font aussi partie des victimes pour des montants non divulgués.

-L’université de Yeshiva de New York aurait une perte potentielle de 79 millions d’euros.

Bermudes :

-Le fond spéculatif Kingate Global Fund pourrait perdre jusqu’à 2.07 milliards d’euros.

POUR L’ASIE

Japon :

-La société financière Nomura Holdings chiffre son exposition à 225 millions d’euros.

-La banque japonaise Aozora Bank pourrait perdre 101 millions d’euros.

-La compagnie d’assurance Mitsui Sumitomo aurait une exposition indirecte de 6.4 millions d’euros.

Corée du Sud :

-Les autorités coréennes ont annoncé que les institutions financières du pays seraient exposées à hauteur de 68 millions d’euros.

Institution Internationale :

-Le CIO, Comité International Olympique aurait une exposition de 3.44 millions d’euros.

PALMARES : Les 5 premières victimes du « Scandale Madoff »

N°1 : Fairfield Greenwich Group pour 5.4 milliards d’euros

N°2 : Tremont Management Capital pour 2.4 milliards d’euros

N°3 : Santander pour 2.33 milliards d’euros

N°4 : Kingate Globale Fund pour 2.07 milliards d’euros

N°5 : Banque Medeci pour 1.5 milliard d’euros

Sources : Challenges, Le Monde, Le Figaro, L’Express, Les Echos, Romandie.com, Tribune de Genève, France24, MorningStar.

Lire aussi  sur  Bernard Madoff : http://www.fb-bourse.com/2008/12/schema-de-ponzi-bernard-madoff/

Réagir à cet Article